L’exploration intérieure, un processus auto-thérapeutique

Capacité auto-thérapeutique qu'il me tient à coeur de faire découvrir à d'autres en pratiquant une guidance introspective,
l’EXPLORATION INTERIEURE vise à :

  • capter des informations inédites via nos ressentis physiques, émotions/sentiments, pensées, visions, impressions de connaissance…;
     
  • mettre en lumière les différentes facettes de notre personnalité ("masques sociaux", "sous-personnalités psycho-actives",
    "petits moi", etc.) ;
     
  • s’en remettre à L’Intelligence Universelle, ce qui induit que nous ne sommes pas en mesure de savoir ce qu’il peut arriver
    pendant ou après un voyage.
    Cet état d’être de "lâcher-prise total" présente deux intérêts majeurs.
      1) L’absence d’espérance de résultats prédéfinis soulage de toutes attentes et éventuelles frustrations.
      2) Espérer un bénéfice spécifique étant de facto limitant, on s’ouvre pleinement à la possibilité d’une guérison plus holistique
     
  • laisser s'opérer la transformation naturelle des énergies enkystées dans nos corps subtils, pouvant se manifester douloureusement sous la forme de peurs, frustrations, ruminations, contractions, etc. ;
     
  • ressentir en soi de nouvelles forces et observer leurs bienfaits. La sensation d’être en lien, soutenu, porté, "plein", dense, vivant, soulage, sécurise, renforce notre confiance intérieure, ce qui contribue par exemple à nous affranchir de notre tendance pulsionnelle à contrôler ;
     
  • découvrir son propre chemin de résilience, guérison, évolution...

ET lorsqu’on accepte d’accueillir toutes les énergies agréables ou désagréables qui nous animent, tous les aspects lumineux ou plus sombres qui nous caractérisent, l’Amour véritable perçu à l'occasion de certaines explorations, invite de surcroît à une quête profonde et vertueuse, d'authenticité, de compassion, de bienveillance, salutaire tant sur le plan individuel que collectif.

« Un esprit guéri n’élabore pas de plans. Il exécute les plans qu’il reçoit
d’une sagesse autre que la sienne. Il attend qu’on lui enseigne quoi faire, puis agit.
Il ne compte sur rien d’autre que sa capacité d’accomplir les tâches qui lui sont assignées »
Un cours de miracles