Portrait

Je date mon 1er point de bascule en 2000, lorsque j’ai fui l'enseignement et la recherche universitaires après l’obtention d’un doctorat de géographie. Cap vers d’autres aventures ! De façon au départ fortuite, j’ai entamé une reconversion professionnelle dans plusieurs secteurs d'activités : hôtellerie-bar-restauration, hébergement touristique, séjours de vacances pour mineurs, etc. Occupant saisonnièrement des postes très différents, à responsabilités ou non, j'ai travaillé dans divers types d'établissements (bar de nuit, hôtel-club, casino, camping, camp de vacances, village de vacances, centre sportif, restaurant, etc.), ce qui a fortement stimulé mon sens de l'observation et de l'analyse, toujours aussi vif et productif nonobstant le changement radical de décor...

Hantée par d'incessants questionnements et constats amers, je me suis interrogé sur ma place dans l’entreprise, la société, j’ai établi la liste de mes valeurs et idéaux, mesurer mon niveau de bien-être versus mal-être, jauger la qualité de mes relations. En quête de réponses et de sens, j’ai plongé pas à pas dans la foisonnante sphère du développement personnel... ainsi que dans mes propres profondeurs ! Vaste sujet... Animée par la volonté égocentrée de moins souffrir, j'ai testé toutes sortes de techniques, outils et pratiques. Livres, vidéos, consultations thérapeutiques, stages, ateliers, voyages initiatiques, travail personnel intense, m’ont aidé à élaborer ma biographie et construire un puzzle mental rassurant pour mes parts blessées. De prise de conscience en prise de conscience, j’ai progressivement transformé mon rapport à moi-même, aux autres et au monde, et j’ai continué à répondre à l’appel du changement.

En 2013, l’obtention du DESU "Pratiques du coaching" dispensé par l’université de Paris 8, a marqué un 2e point de bascule, avec le commencement d’une nouvelle reconversion professionnelle, orientée cette fois vers la relation d’aide. Cherchant constamment à développer mes compétences, identifier mes complémentarités et enrichir mes connaissances, j’ai derechef suivi d’autres formations et stages : CNV (modules de base) ; Ennéagramme ; Les blessures fondamentales de l’ego ; Réconciliation avec soi-même ; Comprendre le langage de son corps pour découvrir son chemin de vie ; initiation au Reiki ; etc.

En 2019, j’ai auto-publié un livre intitulé L’en-vers de mes décors, dans lequel j’ai voulu poser un regard sincère sur mes expériences personnelles et professionnelles. A ma grande surprise, réaliser cet ouvrage m'a ouvert une porte vers le champ infini de la Conscience, ce qui m’a donné envie (en-vie !) de participer à plusieurs stages d’initiation aux pratiques chamaniques, proposés par l’Ecole NCC (Nature Conscience et Chamanisme). S’inscrivant dans la continuité de mon travail introspectif et mes pratiques de régulation émotionnelle, les voyages et les rituels de reliance avec la Nature m'ont fait l'effet d'une "révélation", certainement à l’origine de mon 3e point de bascule.

Décidant d’exercer mon activité de coaching de façon plus holistique, en 2020-2021, j’ai poursuivi l'exploration de cette voie quantique, en participant aux stages de formation à L’Approche Chamanique de la Thérapie, créée par Liliane Van Der Velde. Outre l'apprentissage de nouvelles techniques et outils, le cursus m’a permis de percevoir des strates de conscience me donnant accès à des informations inédites, essentielles pour activer l'émergence de dynamiques de soin et processus d'auto-guérison latents. Bien souvent inconfortable, voire parfois chaotique, mon instruction s’est révélée puissamment transformatrice, au point que je me suis graduellement affranchie des représentations et codes initialement proposés, découvrant de façon singulière une réalité imaginale et cosmogonique, dont la richesse vient opérer lors des soins.

Aujourd’hui, mes propositions d'accompagnement (consultations, coaching, ateliers) visent à guider mes semblables dans leur cheminement et transmettre ce que j'ai appris, dans le but que chacun puisse se sentir en sécurité et agir à partir de sa propre force intérieure. Propice à la perception de notre identité profonde et l'ancrage de l'impression indescriptible de savoir qui nous sommes vraiment, ce travail de connaissance de soi est exigeant. Il me demande un engagement total, qui m'oblige à puiser sans cesse dans mes ressources pour relever les défis que je rencontre. Cependant, plus que de satisfaire une quête d’immanence, de transcendance et in fine de liberté, naviguer dans les mondes invisibles m’est désormais vital, car je ne saurais plus vivre sans explorer quotidiennement cette voie/voix du cœur qui m’appelle depuis toujours...

« Laissez-vous attirer par la force de ce que vous aimez vraiment »
(Rûmî)