Cheminement personnel

Je n’ai pas "personnellement" choisi de "cheminer" ! A l’origine, c’est plutôt la volonté purement égocentrée de moins souffrir, qui m’a guidée vers la voie du changement ; une simple recherche de mieux-être, rien de plus.

Mais progressivement, j’ai senti qu’en allant au-delà de ce seul désir d'apaisement, il m’était possible de transformer mon rapport à moi-même et au monde, ne serait-ce qu’en modifiant le regard que je pouvais porter sur les situations que je vivais au quotidien.

Je me suis alors mise plus intensément au travail : livres, vidéos, consultations thérapeutiques, stages de développement personnel, m’ont aidée à explorer mon histoire intime et éclairer mes zones d’ombre, me faisant voir en miroir les différentes facettes de la personnalité peureuse que j’avais construite et dont je voulais m’affranchir.

De prises de conscience en prises de conscience, j’ai commencé à sortir de mes comportements de victime, profondément enracinés. Renforçant ma volonté de devenir plus responsable et authentique, j’ai petit à petit appris - et j’apprends toujours - à ressentir, penser et agir différemment, afin d’intégrer de nouveaux fonctionnements - ô combien salutaires ! - dans ma vie ordinaire.

Me "re-connaître" dans les interactions quotidiennes, découvrir et accueillir graduellement mes travers comme mes qualités, jouer à surfer les vagues de toutes sortes et intensité, développer ma créativité, m’ouvrir à ce qui est plus grand que moi et servir, sont des buts qui m’animent et résument ce à quoi j’aspire.

Sur ce chemin d’acceptation, humilité, gratitude, transcendance, mon refus de la souffrance s’est ainsi mué en une quête de sens et de création, qu'aujourd'hui j’ai à cœur de partager avec le plus grand nombre.

« Exister est un fait. Vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c'est de passer
de l'ignorance à la connaissance, de la peur à l'amour » (Frédéric Lenoir)