Ecriture

Récit autobiographique, j’ai écrit L’en-vers de mes décors pour nous inviter (tous !) à nous monter tels que nous sommes : parfaitement imparfaits !
Exit donc la lâcheté de n’exhiber que les facettes de nous-même, qui nous semblent acceptables.

En dévoilant l’envers de mes décors extérieurs et intérieurs, j’ai expliqué comment j’ai progressivement plongé en moi-même, pour annihiler le mal-être que je ressentais et mieux réguler mes fonctionnements névrotiques.

Que cette démarche me fut salutaire.
Je ne saurais d’ailleurs même plus vivre sans les pratiques énergétiques que j’ai testées, je me suis appropriées et j'ai intégré à mon hygiène de vie quotidienne, en les adaptant à ma personnalité.
Non seulement, mes exercices me permettent de m’apaiser rapidement lorsque je traverse une zone de turbulences. Mais, in fine ils me procurent un bien-être qui, désormais, ne dépend que de moi !

« Ce n'est pas dans le monde extérieur que vous trouverez la paix.
Creusez au plus profond de vous-même, et vous trouverez la perle inestimable »
(Mâ Ananda Moyî)